Courrier à la direction Modis

Ce jour, nous avons envoyé un courrier à la direction de Modis pour les alerté de la situation de nombreux salarié en clientèle.

Nous espérons qu’il prendront les mesures nécessaires pour préserver la santé de ses salariés qui ne peuvent effectuer de télétravail.

« La CGT Modis alerte Modis nous avons plusieurs salariés qui ne peuvent pas faire de télétravail en clientèle leurs mission n’étant pas essentiel il demande à pouvoir exercer leur droit de retrait.

Dans les dernières déclarations du Gouvernement on ne doit pas être en contact avec plus de 5 personnes par jours. Les salariés qui vont en clientèle croisent plus de 5 personnes surtout s’ils prennent les transports et en clientèle . Autre motif de retrait: ni Modis ni le client ne fournissent de moyens de se protéger masques, gants, gel…

Je rappelle que le mot d’ordre du gouvernement est « restez chez vous ».

La plupart des personnelles de structure sont en télétravail et nos agences désertes.

La CGT Modis appuie cette demande de retrait:  nous considérons que la santé de ces salariés est en danger, vue la situation actuelle de pandémie. »

Application du principe de précaution

1 réponse
  1. Anonyme
    Anonyme dit :

    Je viens de vivre cela ….
    Modis m’a envoyé une attestation du groupe adecco qui m’autorisait à me rendre chez le client …. j’ai dit Non.
    J’ai dit à mon BM qu’il devait me fournir des gants, du gel et un masque sinon j’exercerai mon droit de retrait car il me met en danger. Je lui ai dit que j’allais écrire à la drh
    Ce que je vais faire, du coup je reste en intermission chez moi. Comme quoi ….

    N’est ce pas une différence de traitement que d’envoyer certains salariés au feu et d’autre non ?
    Le gouvernement a encore dit ce matin que seuls les gens dans la santé, le ramassage des déchets, la gestion des enfants de personnel de santé, la police, l’armée étaient les seuls à devoir travailler.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A propos du droit de retrait

Le salarié a le droit de faire valoir son droit de retrait, s’il estime que sa santé et sa sécurité ne sont pas assurées par l’employeur.

En ce qui concerne l’épidémie de virus « Covid 19 », un certain nombre d’entre vous peuvent estimer, à juste titre, être en danger, notamment du fait du manque potentiel de moyens de protections mis à disposition par l’employeur :

  • Pas ou peu de masques,
    Pas de gel hydro alcoolique,
    Aucune procédure pour gérer la clientèle et notamment la distance de sécurité.

Comment faire pour exercer son droit de retrait ?

Il faut :

Faire un mail à votre hiérarchie, ainsi qu’à la médecine du travail pour l’informer que vous exercez votre droit de retrait ;
Quitter votre lieu de travail et retourner chez vous.

L’employeur ne peut procéder à retenue sur salaire dans ce cas de figure.
C’est de la responsabilité de l’employeur de garantir notre sécurité et notre santé, et cette obligation est une obligation de résultat. Si l’employeur ne met pas tout en œuvre pour rendre cette obligation effective, les salarié.e.s doivent utiliser le droit que leur offrent les lois du travail !

La fédération a interpelé les chambres patronales dès le 18 mars pour leur demander de prendre des mesures drastiques urgentes pour préserver la sécurité et la santé des salariés.

NOTRE SANTÉ EST UN BIEN INESTIMABLE

ET NOUS DEVONS TOUT FAIRE POUR LA PROTÉGER !